LA CUVÉE 2018 : IL VA FAIRE CHAUD À LA MESSE !

LA CUVÉE 2018 : IL VA FAIRE CHAUD À LA MESSE !


La 6e édition du festival de dégustation La Cuvée se tiendra pour une fois de plus au Salon 1861, dans cette église où de nombreux souvenirs de soirées passées à siroter une bière ont marqué les esprits. Vous n’avez encore jamais assisté à cet événement annuel palpitant, vous êtes quelque peu néophyte en terme de bière artisanale, et craignez de ne pas vous y retrouver ? Chaque membre de notre équipe vous a préparé une liste des cinq bières que nous avons très hâte de découvrir pendant ces trois jours de festivités. Puissent ces miracles gustatifs vous guider vers le droit chemin.

LE TOP 5 D’AUDREY – BIÈRES FORTES QUI RÉCHAUFFENT LE CŒUR

1. Sir Wallace édition hivernale // À la fût

Dans sa plus simple expression, la Sir Wallace est déjà un petit bijou du temps des neiges. Imaginez alors à quel point l’édition hivernale de cette Scotch Ale, vieillie en fût de rhum et de bourbon, doit être sublime ! Puisque nous serons à la Cuvée le jeudi 1er mars, nous manquerons le party d’ouverture du nouveau bar d’À la fût à Montréal, qui se déroule le même soir. On cheers donc à distance avec Gabrielle Panaccio et son équipe, qui seront clairement en train de fêter aussi fort que nous au même moment !

2. Fort noir – Stout fortifié // Oshlag

Un stout vieilli en fût de whisky, on a tous déjà vu ça. Mais un stout fortifié avec du whisky ? Pour ceux qui viennent d’apprendre un nouveau mot, « fortifié » signifie que la bière n’a pas été vieillie en barrique, mais qu’on y a carrément ajouté du whisky afin d’en bonifier les saveurs. Cette bière fortifiée n’était disponible qu’en importation privée et pour une durée limitée, pendant laquelle je n’ai pas eu la chance de mettre la main dessus. Quel plaisir, donc, de voir qu’elle sera présente sur le menu de la Cuvée ! On dit que malgré son venimeux 13% d’alcool, cette bière surprend par sa douceur et ses notes de cerise, de vanille et de bois. Le whisky utilisé est en fait le futur whisky qui nous sera un jour présenté aux côtés des nombreux spiritueux libertins d’Oshlag. On a hâte !

3. Porter Baltique – 12 mois de garde // La memphré

Les bières de La memphré, c’est comme les p’tits chocolats belges en forme de coquillage. Tu n’en vois pas souvent, mais quand tu as la chance de tomber dessus, Dieu que c’est bon. Cette brasserie est mon coup de coeur underdog de l’an dernier. Bien qu’elle ait connu un hype grâce à sa Double Menton, une délicieuse double IPA qui mérite tous les honneurs qui lui sont attribués, le reste des produits de la brasserie est toujours sur la coche, et on n’en parle définitivement pas assez. C’est pourquoi j’ai de grandes attentes pour ce Porter baltique vieilli, qui est également mon style de bière préféré. Come to me baby !

4. Stout impérial Cabernet // Riverbend

Il était une fois, lors d’une journée beaucoup trop lointaine, une visite en sol montréalais de la féerique Ève-Marie Gravel de la brasserie Riverbend. Ce jour-là, elle nous offre un bijou provenant de leur première cuvée de produits vieillis en barrique de chêne. L’emballage cylindrique tube contenant la bière est majestueux, noir et étincelant de par ses gravures dorées. Une telle carrosserie était indispensable, puisque ce trésor serait probablement passé inaperçu s’il n’avait été exposé que dans son plus simple appareil : une canette. Mais on sait tous que c’est l’intérieur qui compte, et oh my. C’est l’explosion de feux d’artifices en arrière du château de Disney ; Rafiki qui soulève le Roi Lion lors de son baptême ; Cendrillon qui retrouve son soulier. Vous connaissez donc maintenant la vérité : vous n’avez qu’à vous diriger vers le bar central et commander le Stout impérial Cabernet de Riverbend pour vivre un véritable conte de fée.

5. Brett barleywine et Imperial brett stout // Sutton Brouërie

Pat de chez Sutton Brouërie est un véritable magicien des bretts. Ses bières se démarquent de la scène brassicole québécoise par leur profil velouté et toujours, absolument toujours, on point. De mémoire, le seul vin d’orge bretté que je connais nous provient de chez Les Trois Mousquetaires, et c’est une véritable merveille. Alors quand Sutton Brouërie a annoncé que les nouvelles bières brassées à l’occasion de la POP UP Cabane à Sucre comprenaient un Imperial brett stout, un Imperial brett stout vieilli en barrique et un Brett barleywine, l’excitation était à son comble. Et quand on a appris que deux de ces trois bières allaient exclusivement se retrouver en dégustation lors de la Cuvée, on a compris que ça allait être une grosse, très grosse, soirée.

LE TOP 5 DE CHARLIE – UN PEU DE TOUT, POUR TOUS LES GOÛTS

1. Islay // Microbrasserie le castor

Vous n’avez pas le choix d’aller goûter à ça : c’est fumé, c’est riche, c’est comme si vous étiez sur un bateau, le soir, avec votre meilleure chum/ette, et que vous fumiez un cigare en vous rappelant vos meilleures brosses.

2. Rigor mortis Cognac/Brandy // Microbrasserie Dieu du Ciel

Parce que ça a valu le périple nordique de notre voyage à St-Jérôme ! Première affaire, la Rigor mortis est déjà assez nice. Imaginez quand elle s’est faite prendre la main par papa Brandy et maman Cognac pour la faire grandir pendant un petit bout. Papa fort, fiston costaud et maman délicate. Maudit beau portrait de famille à garder en souvenir !

3. Rassemblage // L’Espace Public – Brasseurs de quartier

Se rassembler, c’est important. Déjà que les gens de l’Espace public sont assez rassembleurs en général, cette bière est une belle offrande pour le public. Des Rouges des Flandres au Québec, il n’y en a pas beaucoup alors en plus, c’est une quasi unique surprise. Douze mois dans quatre fûts (Chardonnay, Bordeaux, Cognac et Bourbon) avec en plus trois levures sauvages : ça se passe les amis ! C’est l’heure d’un gros câlin généreux !

4. Gose à l’eau de mer – Cask // Microbrasserie Le Naufrageur

Hey ho du bateau ! Un beau cask de gose à l’eau de mer, ça va nous rappeler le bon temps passé à Carleton ! Parfait pour surprendre vos papilles un peu avec le salin de l’est du Québec. C’est comme quand on arrive à la plage et qu’on ne la voit pas encore, mais qu’on peut la sentir juste avant d’apercevoir l’océan. Je sors mon chapeau de marin et j’arrive !

5. Bière belge au miel de sarrasin // Boréale

Du miel de sarrasin, moi ça pique ma curiosité (pique, abeille tsé les thèmes là). Pis bière belge chez Boréale, j’ai hâte aussi. Le goût sucré des levures belges, son côté soyeux en plus du miel, je pense que c’est quelque chose à essayer ! On jase là, mais Blainville, ça deviens de plus en plus intéressant !

LE TOP 5 DE GE – SAUVAGE, SÛRE ET FUMÉ

1. Aronia // Auval

Les bières de la microbrasserie de Val-d’Espoir sont toujours attendues avec impatience. Pour ma part, je n’ai, depuis 2016, jamais encore goûté à l’Aronia, une ale sauvage aux baies d’Aronia, un fruit se rapprochant du goût du cassis. Avec une bière qui titre à 6,2 %, affinée en barriques de chêne, je m’attends à quelque chose de sauvage, d’acidulé, et qui descend bien !

2. Fourberie rouge // Bob Magnale Artisans Brasseurs

On suit de près ce qui se passe du côté de Mattias Gruvman et Christian Roberge, qui se font connaître de plus en plus dans le milieu brassicole, notamment depuis la sortie de la Sir Bourbarov I, un stout impérial russe affiné en fûts de chêne bourbon. Qu’en est-il de leurs bières plus légères ? J’avais bien apprécié la Gose, gagnante du concours de brassage de La Barberie en 2015, au nez citronné et au palais salin. La Fourberie rouge, cette bière sûre aux framboises et aux canneberges est arrivée en février sur les tablettes. Rares sont celles et ceux qui auront goûté à cette bière lors de La Cuvée : moi, je m’attends à une bière fruitée, légèrement acidulée, bien sèche. Bin hâte !

3. Exorciste Sauternes // Microbrasserie Dieu du ciel!

Il existe plusieurs versions de l’Exorciste depuis plusieurs années : aux mûres, brettée, aux raisins de glace… Certains en collectionnent les millésime ; moi j’ai même jamais goûté à une seule de ces boissons ensorcelées ! Je dois rattraper le temps perdu et mettre la main sur l’Exorciste Sauternes, une bière de blé sûre de fermentation mixte élevée en barriques de Sauternes titrant à 5%, qui devrait se boire assez facilement, et qui m’enchantera fort probablement par sa complexité.

4. Quadriporter // Trèfle noir

J’ai bien hâte de découvrir la Quadriporter de cette brasserie témiscabitibienne : un porter de seigle fumé. Est-ce que j’ai déjà mentionné que j’aime les bières fumées ? J’aime les bières fumées. J’ADORE, même ! L’ale fumée de Tête d’Allumette me tente beaucoup aussi, mais je veux connaître davantage les produits du Trèfle noir. On a passé un beau moment avec Frédérick Renaud au Festival des bières de Laval ; full fin. La Chernoe Pivo Bilboquet, un stout impérial vieilli en fût de bourbon a été un succès, alors qu’en sera-t-il de ce quadriporter en fin de semaine à La Cuvée ?

5. Champagne du Nord // Vrooden

La Berliner Weisse est la bière préférée de Napoléon ; suite à sa victoire contre l’empire Romain et la création de l’empire Saxon en 1805, il s’empressa la baptiser « le champagne du nord ». Ce style de bière, très populaire dans la région de Berlin, se caractérise par son acidité et sa forte teneur en gaz. C’est très populaire dans mon coeur à moi aussi. Et cette double berliner weisse de Vrooden, microbrasserie qui produit des bières allemandes authentiques, m’interpelle beaucoup ! Je vous en redonne des nouvelles…

Ça ressemble à ça pour nos wishlist de La Cuvée 2018. Vous avez l’eau à la bouche vous aussi ? Eh bien sachez que vous n’avez rien vu ! Laissez-vous tenter par le Jeudi Gin-gin, grande nouveauté lors duquel des producteurs d’ici présenteront leurs produits à l’aide de savoureuses activités. Ne ratez pas non plus la sélection de whisky de Jean-François Pilon de Whisky Montréal, et passez faire votre tour au bar à bulles, où mousseux, cidre et kombucha seront à l’honneur. Pppsssst : on va se promener sur le site toute la soirée : venez nous partager votre découverte préférée.  

Partager l'article

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *