LA COMMISSION BRASSICOLE : EN CHARGE DU FUN

LA COMMISSION BRASSICOLE : EN CHARGE DU FUN


C’est la première fois que l’équipe des bars tendres visitait la municipalité de Saint-Casimir à l’occasion de la cinquième édition du festival brassicole et musical La Commission Brassicole, organisé en partenariat avec la microbrasserie Les Grands Bois et le bar La Taverne.

Swag de Commission

Des gens heureux de bientôt boire

La Commission Brassicole, colorée et animée

Accueillis par une musique rappelant les fêtes foraines de ce monde, l’ambiance y était conviviale et propice aux rencontres. Le site, ne possédant pas une grande superficie, offrait une bonne vue d’ensemble sur les kiosques des microbrasseries participantes et les scènes musicales. À l’extérieur, une aire de jeu pour enfants rassemblait les plus petits et les familles, adjacente à l’espace aménagé destiné aux performances.

L’intérieur du chapiteau du fun

Y’a aussi du fun à l’extérieur du chapiteau

Toute une atmosphère

Des cartes

Le site ouvrant à 13h00, nous avons été divertis toute la journée par des spectacles de tous genres, en commençant par celui de Gypsykumbia, cette joyeuse fanfare montréalaise fusionnant les musiques gitanes d’Europe de l’Est et des rythmes et percussions afro-colombiennes. Plus tard en soirée, alors que le soleil s’était couché, c’était au tour des artistes du feu de Fogo Rasto de nous en mettre plein la vue. Et que dire de la performance exceptionnelle du groupe Bleu Jeans Bleu, qui a livré tout un show ! Vêtus de denim, les quatre artistes ont fait danser et rire la foule grâce à leur humour et leurs nombreux solos de guitares improvisés. Que de talent !

LES BLEUS

De la bière

Parlons bière

Sous la tente (faisait juste un ti-peu humide ;)), les kiosques des microbrasseries entouraient les festivaliers, à part un dont le comptoir se trouvait au milieu : celui de la Microbrasserie de Bellechasse. Au fond, il était possible de traverser les murs de toile pour atteindre le bord de l’eau : un groupe de personnes se prélassait même sur des flamants roses gonflables au soleil ! Faut dire que la température était pas mal parfaite : c’est le fun quand le beau temps est au rendez-vous.

Petit lac

Wow Les Grands Bois ont vraiment beaucoup de Milkshake IPA ! Ça doit être le style préféré de Mathieu Tessier !

Dégustation expressive

Bien sûr, le premier kiosque en entrant à droite était celui de la Microbrasserie Les Grands Bois, où nous nous sommes empressés d’aller se commander une Grisette du midi, cette saison « pintable », comme ils disent ! Et avec raison : un nez légèrement funky, sèche et courte en bouche, des notes de céréales… C’est un rafraîchissement impeccable en une chaude journée d’été comme celle de samedi dernier.  

Les coquins

L’Isle de Garde jouait pour sa part un petit tour aux festivaliers avec son enseigne copiant le logo des Grands Bois. Même le menu avait été troqué par celui de la micro de Saint-Casimir. En se fiant aux styles, on pouvait tout de même commander la bière qui nous tentait en étant assuré de boire un produit de l’Isle. Très drôle la gang 😉

L’ultime assemblage du fun

Des autres microbrasseries participantes, on comptait :

La Microbrasserie Pit Caribou avec ses choix de bière bien excitants. Avez-vous essayé le mix Sure No. 1 et Lollipop Pinot noir ? Nous oui. (LOLlipop).

Coucou

La Brasserie Artisanale La Souche Limoilou, où on a passé un agréable moment à discuter avec Anthony et à découvrir d’excellents produits, dont la Limoulou Beach, une bière de blé sure au cassis, ou encore la Haskap Grand Cru, une triple à la camerise (c’est une collabo avec St-Pancrace oui oui).

Les excellentes cuvées d’À la fût

C’est comme si tu avais fait vieillir une Caramilk dans une bouteille de Maker’s

Tchin de gose !

À la Fût avec sa Cuvée Western – Version expérimentale, qui nous a tous enchantée.

Ras L’Bock (allo Alex t’es drôle.) avec sa Señor Cacao, à notre grand bonheur.

Noctem Artisans Brasseurs avec sa gose aux citrons confits.

Le plus beau qui nous sert de la belle bière

Un chapeau c’est bien mais deux c’est mieux

Ceci est un musclé photobomb

Et toutes ces microbrasseries aussi, avec qui ont a eu beaucoup de plaisir à jaser bière, à faire connaissance pour certaines, et à rire et partager et philosopher et toute : Griendel: Brasserie Artisanale, Microbrasserie l’Hermite, Microbrasserie Auberge Sutton Brouërie, Microbrasserie Des Beaux Prés, Hopera, Broue Pub Brouhaha Rosemont, Brasserie Dieu du Ciel.

Un boire

Ah et la Microbrasserie Le Temps d’une Pinte, aussi, à qui je veux juste dire : wow, je vous voyais pas souvent dans les festivals et j’ai été bin charmée par vos produits que j’ai pas assez souvent l’occasion de boire. Merci pour votre excellent service, vous avez été super. Et shout out à la Rosie, cette sure et merveilleuse weisse aux fruits, et à le Puck, ce Stout au café infusé à froid : deux bières que j’ai dégustées avec joie.

June aux melons de Nomade Junerie, aka comme du kombucha mais avec du miel

Informations pis toute

La Commission Brassicole 2018 a été un succès : on y a croisé plein de festivaliers qui semblaient passionnés des bonnes bières d’ici, tout comme nous, les artistes étaient géniaux, et on y a même bu du jun (de Nomade Junerie) ! En passant : très bonne idée que le kiosque soit à l’extérieur, bien en vue, pour que tous puissent se rappeler : hey, c’est bon de s’hydrater avec une boisson à base de thé et de miel, entre deux verres de bière !

CECI EST UN PORNET. C’EST DES PATATES ET DU COCHON

Vivement une sixième édition l’an prochain, et ppsssttt : y’a un terrain de camping pas loin ! Ça c’est le fun parce que tu peux dormir sur le site et profiter de ta soirée à fond. Bravo à Mathieu et toute la gang du festival pour l’organisation. Merci aux inventeurs de bières bonnes. Ça a été parfait parfait.

Charlie est mélangé des fois

À l’année prochaine !

Crédit photo & annotations : Audrey Rose

Partager l'article

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *