6 MICROBRASSERIES À VISITER LORS DE VOTRE PROCHAIN SÉJOUR À LOS ANGELES

6 MICROBRASSERIES À VISITER LORS DE VOTRE PROCHAIN SÉJOUR À LOS ANGELES


L’engouement pour les bières artisanales a maintenant atteint de nombreuses villes aux États-Unis, et Los Angeles n’y fait bien sûr pas exception. Comment décrire la couleur particulière de la culture micro-brassicole en Californie du Sud (SoCal) ? Ici, la bière a plus de chances d’être accompagnée de mets (très) santé que de restauration rapide, les influences extérieures (mexicaines, asiatiques) sont partout et un certain optimisme casual typique se répercute jusque dans les verres.

Voici quelques-uns des arrêts à faire si vous prévoyez un voyage dans cette ville qui, à part le trafic, a littéralement tout pour elle !

1. Los Angeles Ale Works

12918 Cerise Ave.,
 Hawthorne, CA 90250

Si vous n’avez qu’un seul endroit à visiter, le premier choix serait probablement celui-ci ! Il y a d’abord une très grande salle de dégustation adjacente à la brasserie-entrepôt, qui permet de goûter à l’un de leurs sept produits, comme la Karma Kölsch, une bière au thé vanillé d’inspiration thaï ou encore la Clov’n Rye, de type roggenbier, à base de seigle et de trèfle.

Et s’il fait beau dehors, profitez-en pour déguster votre bière sur leur biergarten allemand, un patio avec de grandes tables communes ; il y a toujours une sélection de camions de rue sur place.

Pendant que vous y êtes, vous pouvez également admirer deux points de repère importants du quartier : les installations de Space X, juste à côté, ainsi que l’immense Los Angeles Entertainment Center (présentement en construction), où auront bientôt lieu les matchs des deux équipes de la NFL locales.  

2. Golden Road Brewing

5410 W San Fernando Rd, Los Angeles, CA 90039

Cet endroit charmant, parfait pour les familles ainsi que les amoureux de la culture, est l’œuvre de deux véritables passionnés : Meg Gill, jeune entrepreneure, et Tony Yanow, devenu le « gourou » de la bière artisanale en SoCal.

Ils produisent 12 bières, toutes également disponibles en cannettes pour emporter. Parmi celles-ci, on retrouve quatre IPA, dont la Wolf Among Weeds, qui ne fait pas référence au fait que la marijuana soit désormais légale en Californie, mais plutôt à la traduction anglaise d’une rare variété de houblon (Humulus Lupulus). En saison, Golden Road est reconnue pour ses bières fruitées rafraichissantes, qui se veulent un hommage aux petits kiosques de fruits tropicaux présents partout à L.A. : la Mango Cart, la Melon Cart et la Saison Citron.

Pas de malbouffe ici : Yanow est végane, et le menu est représentatif d’un pub et très californien (salade César au kale, chou-fleur rôti épicé, burgers aux champignons Portobello, etc.). Les végétariens y trouveront probablement davantage leur compte que les carnivores.

Petite correction à faire : dans les termes, il ne s’agit plus exactement d’une microbrasserie puisque Anheuser-Busch l’a racheté il y a trois ans, tout en laissant le contrôle total aux propriétaires. Alors que certains puristes ont crié au scandale, Gill affirme plutôt que la décision était la seule possible pour permettre d’offrir ses produits dans de plus en plus d’endroits.

Crédit photo : Page Facebook de Simmzy’s Burbank

3. Simmzy’s

3000 W Olive Ave, 
Burbank, CA 91505

Il y existe plusieurs succursales du pub Simmzy’s, qui servent différentes bières artisanales de partout au pays : peu importe où on se trouve dans le grand L.A., il s’agit d’un nom à retenir ! La succursale de Burbank, pour sa part, est la seule à produire ses propres bières, aux noms évocateurs comme la Beach Cruiser Blonde, une ale classique et légèrement houblonnée.

Simmzy’s se démarque aussi de par son édifice vintage. Avec son enseigne 100 % rétro et ses grandes banquettes rouges en cuir artificiel capitonné, on y vit l’expérience californienne jusqu’au bout !

4. Brewyard Beer Company

906 Western Avenue, Glendale, CA 91201

Cette microbrasserie s’est donnée une mission simple : faire redécouvrir à ses (nombreux) clients un style de bière apparu en Californie au 19e siècle, soit la Common Lager. Il s’agit d’une bière hybride qui offre à la fois les flaveurs prononcées des ales, mais avec des notes de finition plus légères et plus représentative des lagers.  

L’endroit, ouvert en 2015, est l’aboutissement du passe-temps de deux californiens typiques, Sherwin et Kirk, qui se sont connus dans un band au secondaire et qui exercent par ailleurs respectivement leur métier de mécanicien et d’architecte. La bière les a rapprochés au fil des années, et ce depuis leur première batch de Mr. Beer Kit reçu à un échange de cadeaux.

On retrouve ici une douzaine de recettes, incluant l’Impostor Syndrome (une IPA), la Love Affair Witbier (une ale de style belge, parfumée à la tangerine et à la coriandre) et la Hef You!!! (une Hefeweizen bavaroise fruitée et épicée). Notez que la microbrasserie est fermée les lundis et les mardis.

5. Cellador Ales 

16745 Schoenborn St, 
Los Angeles, CA

Il s’agit définitivement d’un endroit très intriguant : avec ses heures de dégustations limitées et l’énorme liste d’attente pour son « Single barrel syndicate membership », un abonnement permettant de participer à ses bottle releases, il y a vraiment un buzz. Pourquoi ? Parce que Cellador Ales fait partie des quelques brasseries artisanales aux États-Unis à n’utiliser uniquement que les fûts de chêne pour la fermentation.

Les bières offrent ainsi une belle « complexité rustique », et les résultats sont différents à chaque cuvée. De plus, Kevin Osborne, le maître brasseur, n’utilise que des Brettanomyces dans ses recettes, ces levures sauvages communément appelées Brett, laissant place à un produit qui s’inscrit complètement dans le courant farm-to-table.

La variété de bières, toujours changeante, est remarquable, allant de leur classique ++ Good, brassée avec de l’avoine, de l’épeautre et du miel, à leur Tassel Pimp, une rousse aigre aux raisins de Corinthe, vieillie dans des barils de bourbon. En plus, tous les ingrédients sont biologiques et locaux !

6. Sugarfish

1345 2nd Street
, Santa Monica, CA 90401

Bon, cette dernière recommandation est un peu de la triche, parce qu’il ne s’agit pas d’une microbrasserie, mais plutôt d’un (fantastique) petit resto de sushis. Pourquoi en parler alors ? C’est parce qu’on y offre plusieurs sakés artisanaux, dont certains faits maison, et le personnel y est très bien formé. La possibilité de se faire servir par un conseiller en saké, ça élève certainement une soirée lors d’un bon repas !  

Enfin, l’expérience en entier en vaut largement la peine : ambiance animée et cool sans être trop hipster, menu pas trop complexe (essentiellement on choisit le « Trust Me » et on reçoit des petites assiettes les unes après les autres), prix plus que raisonnables, bel endroit tout près de la plage pour se promener par la suite… Notez que le Sugarfish ne prend pas de réservations.

Partager l'article

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *